Laval, 30 septembre 2013 — Les quelque 700 travailleurs des aéroports Pearson et Pierre-Élliott-Trudeau oeuvrant pour la compagnie Servisair ont opté pour le syndicat des Teamsters.

Un vote d’allégeance syndicale avait été ordonné par le Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) suite à l’achat de la compagnie Handlex par Servisair. Trois syndicats représentaient les intérêts des travailleurs et les Teamsters en sont ressortis gagnants.

Selon Harjinder Badial, le permanent syndical assigné au dossier à l’aéroport Pearson, les travailleurs ont choisi le syndicat des Teamsters à cause de leur réputation.

« Ils (les travailleurs) savent que nous sommes en mesure de livrer la marchandise, a-t-il expliqué. Nous avons les ressources et les compétences pour faire face à toutes les situations et ça les rassure. »

Les travailleurs de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau étaient déjà syndiqués avec les Teamsters et ils ont choisi de continuer à faire confiance à leur syndicat.

Les résultats du vote ont été connus le 16 septembre. En excluant les travailleurs déjà syndiqués avec Teamsters Canada, c’est plus de 300 nouveaux travailleurs qui s’ajoutent à l’effectif du plus puissant syndicat en Amérique du Nord.

Rappelons que Servisair Holding Canada Inc. et Transat A.T. inc. ont annoncé le 22 mai 2012 la signature d’une entente prévoyant l’achat par Servisair de Handlex, une filiale de Transat offrant des services aéroportuaires au Canada. Handlex offre ses services à Air Transat, de même qu’à une vingtaine d’autres transporteurs aériens.

Les Teamsters représentent les intérêts de 115 000 membres au Canada dans tous les corps de métiers. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :

Stéphane Lacroix, directeur du Service des communications

Cellulaire: 514-609-5101
Courriel: slacroix@teamsters.ca