Woman truck driver leaning out the drivers side window.

Laval, 24 janvier 2018 — Le député libéral de Saint-Léonard-Saint-Michel, Nicola Di Iorio, est d’avis que les camionneurs devraient être obligés de se soumettre à des tests aléatoires pour le dépistage du cannabis.

Le syndicat des Teamsters s’oppose à cette éventuelle mesure, notamment parce qu’elle est en violation du droit à la vie privée des travailleurs. D’autre part, un test positif ne démontre pas nécessairement l’intoxication d’une personne ayant consommé du cannabis. À titre d’exemple, un camionneur pourrait avoir consommé du cannabis 72 heures avant de prendre la route et tester positif sans que ses capacités soient affaiblies.

De plus, la technologie permettant le dépistage du taux de THC dans le sang n’est pas au point et les résultats de ces tests pourraient être contestés en cours.

« Tout le monde est en faveur de l’amélioration du bilan en sécurité routière, explique le président de Teamsters Canada, François Laporte. Mais on aurait tort de l’associer automatiquement à la consommation de drogue. »

Mettre fin à la déréglementation de l’industrie serait un bon début. En effet, ces allégements réglementaires mis en place dans les années 80 ont eu des effets pervers, notamment par l’apparition de petites compagnies de transport qui offraient des taux ridiculement bas pour effectuer la livraison de la marchandise. Ce faisant, les conditions des travailleurs de l’industrie ont été dramatiquement tirées vers le bas, entrainant de nombreux problèmes structurels qui minent l’industrie depuis une trentaine d’années.

« Plutôt que de parler de priver les travailleurs de leurs droits fondamentaux, le député fédéral aurait tout intérêt à faire la promotion d’heures de travail raisonnables et de conditions de travail décentes pour les routiers, fait remarquer le leader syndical. Ainsi, le bilan en matière de sécurité routière s’en trouverait amélioré puisque nos membres n’auraient pas besoin de travailler 50-60 heures par semaine pour boucler leur budget. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de près de 125 000 travailleurs au Canada, dont plus de 15 000 camionneurs au Canada. La Fraternité internationale des Teamsters compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des communications et des affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca