Laval, 13 février 2020 – Teamsters Canada, le plus grand syndicat du pays dans le secteur des transports, demande au gouvernement fédéral d’intervenir pour trouver une solution aux blocus qui paralysent le réseau ferroviaire du pays. Cette demande intervient alors que le Canadien National (CN) commence à fermer son réseau ferroviaire, mettant au chômage potentiellement jusqu’à 6 000 travailleurs au CN et dans d’autres entreprises. 

« Ces blocus ont un impact catastrophique sur les Canadiens qui n’ont rien à voir avec le gazoduc Coastal Gaslink, a déclaré le président de Teamsters Canada, François Laporte. Des centaines de nos membres sont déjà sans travail depuis environ une semaine. Et aujourd’hui, c’est plus de 6000 de nos membres qui risquent ne plus pouvoir subvenir aux besoins de leur famille ou joindre les deux bouts ce mois-ci, et ils sont impuissants face à cette situation. »

« Notre syndicat – et des milliers de familles de travailleurs – sont en crise. Cette situation ne peut pas durer éternellement. Nous demandons instamment à Ottawa d’intervenir pour aider à trouver une solution le plus rapidement possible. »

Les Teamsters représentent près de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs, dont plus de 16 000 dans l’industrie ferroviaire. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements:
Christopher Monette
Directeur des affaires publiques
Teamsters Canada
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca