Montréal, le 2 avril 2020 – Teamsters Canada exige la réouverture des stations-services et des haltes routières pour les travailleurs des transports et demande aux gouvernements fédéral et provinciaux de les obliger à le faire si nécessaire.

Les stations-services et les haltes routières ont limité l’accès à leurs installations ou ont complètement fermé à en raison de la pandémie, ce qui fait en sorte que c’est plus difficile pour les camionneurs et les livreurs en Amérique du Nord d’accéder à des salles de bain propres.

« C’est une question de dignité humaine. On ne peut s’attendre à ce qu’une personne puisse travailler une journée complète sans utiliser une salle de bain. C’est une façon honteuse de traiter les chauffeurs de camion et les livreurs qui sont essentiels au fonctionnement de notre pays, » a déclaré le président national de Teamsters Canada, François Laporte.

« Certains de nos membres passent des jours sans douche. D’autres rallongent de près d’une heure leur itinéraire habituel simplement pour trouver une salle de bain. Certains ont dû se soulager près d’un arbre sur une route secondaire, ce qui est humiliant et particulièrement difficile pour les femmes, » a-t-il ajouté.

Les stations-service et les haltes routières aident les travailleurs du transport à répondre à leurs besoins fondamentaux. Le syndicat soutient que ces entreprises essentielles sont moins à risque et moins susceptibles de propager le virus que les épiceries et les pharmacies, à condition qu’elles soient correctement entretenues.

La plupart des villes étant en confinement, les chauffeurs urbains et locaux sont tout autant touchés que les camionneurs longue distance. Les chauffeurs locaux n’ont pas nécessairement à emprunter une autoroute et ne croisent pas de haltes routières, ni d’aires de repos. Cependant, ils utilisent les installations des établissements de restauration rapide (comme Tim Hortons et McDonald’s) ou celles des lieux où ils font une livraison. Ces endroits sont désormais fermés au public ou tout simplement fermés.

« Les chauffeurs de camion et les livreurs sont essentiels afin de maintenir l’approvisionnement des hôpitaux et garantir qu’on aura de la nourriture sur les étagères des magasins. S’ils ne peuvent pas faire leur travail correctement, nous en souffrons tous, avertit Laporte. Tout le monde a un point de rupture et si cela continue comme cela, certains chauffeurs tomberont malades ou cesseront tout simplement de se présenter au travail, nuisant ainsi à la chaîne d’approvisionnement et laissant les expéditions essentielles en suspens. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de plus de 35 000 travailleurs-euses au Québec dans plusieurs secteurs d’activités. Teamsters Canada et ses 125 000 membres sont affiliés à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements:
Christopher Monette
Directeur des affaires publiques
Teamsters Canada
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca

EN SAVOIR PLUS SUR LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS