La section locale 31 du syndicat des Teamsters a récemment remporté une importante victoire pour les travailleurs blessés, notamment les routiers.

Grâce à cette importante décision, on reconnaît désormais que les changements de vitesse répétitifs que les routiers effectuent dans le cadre de leur travail peuvent provoquer des lésions répétées et des maladies professionnelles.

L’affaire concernait un membre de la Section locale 31 du syndicat des Teamsters (Colombie-Britannique et Yukon) qui a travaillé pendant 40 ans comme chauffeur de camion long-courrier. Le travailleur a constaté, lors de l’achat d’un nouveau camion, qu’il développait progressivement un handicap au bras droit, ce qui l’a contraint à arrêter de travailler. Il a déposé une plainte auprès de la Commission des accidents du travail de la Colombie-Britannique (WCB) afin de faire reconnaître que sa blessure était due à des changements de vitesse répétitifs avec son bras droit.

La WCB a tout d’abord rejeté sa demande, affirmant que le changement de vitesse requis dans son travail n’était pas répétitif, gênant ou assez fort pour causer une épicondylite.

La Section locale 31 a poursuivi la lutte et a porté la cause devant le Tribunal d’appel des accidents du travail (WCAT) et a eu gain de cause. 

Le Tribunal d’appel des accidents du travail de la Colombie-Britannique a reconnu que les changements de vitesse effectués par le routiers dans le cadre de son travail était répétitifs et gênants et a accepté la demande du travailleur en tant que maladie professionnelle. 

 Il recevra désormais des indemnités rétroactives pour perte de salaire, une couverture médicale et, si l’affection est permanente, une pension de la Commission des accidents de travail.

«  Je suis heureux que notre conseiller juridique ait pu remporter cette victoire, se réjouit le président de la Section locale 31 des Teamsters, Stan Hennessy. Je pense que ce cas peut servir de référence pour tous les camionneurs qui se blessent de la même manière. »

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de 125 000 membres au Canada. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca