À l’extérieur du Québec, un nombre important de nouvelles mères n’ont pas accès aux prestations de maternité en raison de la pandémie…

Laval, le 12 juin 2020 – Teamsters Canada demande à Ottawa d’appuyer les femmes qui accouchent en cette période de pandémie et qui ne peuvent recevoir des prestations de maternité.

À l’extérieur du Québec, les prestations de maternité et les prestations parentales sont payées par l’assurance emploi. Or, en raison de la présente crise, un nombre important de femmes enceintes ont perdu leur emploi avant qu’elles puissent accumuler suffisamment d’heures pour être éligibles à l’assurance emploi.

« Les nouvelles mères ne devraient pas avoir à se demander comment nourrir leur famille. Accoucher en pleine pandémie, c’est déjà assez stressant. C’est pourquoi Ottawa doit rapidement trouver une solution pour aider ces femmes, » a commenté le président de Teamsters Canada, François Laporte. 

La plupart des femmes qui arrêtent de travailler après avoir donné naissance sont techniquement inéligibles à la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Plusieurs solutions existent à ce problème. Le fédéral pourrait permettre à ces femmes de demander la PCU, réduire considérablement le nombre d’heures de travail pour être éligibles aux prestations de maternité et de parenté, ou créer tout simplement un nouveau programme gouvernemental pour les femmes qui se retrouvent dans cette situation. 

Les Teamsters représentent près de 125 000 membres au Canada dans tous les secteurs. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord. Visitez teamsters.ca pour plus d’informations. Suivez-nous sur Twitter @TeamstersCanada et aimez-nous sur Facebook à www.facebook.com/TeamstersCanada.

-30-

Renseignements:
Christopher Monette
Directeur des affaires publiques
Teamsters Canada
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca

EN SAVOIR PLUS SUR LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS