Unifor a demandé la tenue d’un vote après que TST Overland et Canadian Freightways aient été fusionnés pour créer une nouvelle entité, TST-CF Express.

Vancouver, le 24 juillet 2020 – Mardi, les 358 camionneurs et débardeurs de TST-CF Express en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et au Yukon ont voté dans une proportion de plus de 84 % pour rallier les rangs du Conseil des Teamsters de l’Ouest canadien (WCCT) plutôt que les rangs d’Unifor.  

Unifor a demandé la tenue d’un vote après que TST Overland et Canadian Freightways aient été fusionnés pour créer une nouvelle entité, TST-CF Express. Les 287 employés syndiqués de Canadian Freightways étaient déjà membres des Teamsters, alors que les 72 employés syndiqués de TST Overland étaient représentés par Unifor.

En choisissant le syndicat des Teamsters, les travailleurs de TST-CF Express ont opté pour un meilleur contrat de travail. Cela signifie de meilleurs salaires, plus de jours de congé de maladie, plus de jours de vacances, un meilleur fonds de pension et de meilleures conditions de travail. 

Pour des détails sur comment sur comment compare la convention collective entre le Teamsters et Canadian Freightways et l’ancienne convention entre Unifor et TST Overland, cliquez ici (anglais seulement). 

« Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à tous les membres de l’unité de négociation qui ont pris le temps de voter, que ce soit pour les Teamsters ou pour Unifor », a déclaré le président du WCCT, Stan Hennessy. « Maintenant, nous devons tous travailler ensemble pour obtenir un contrat équitable pour tous les membres. »

La convention collective des membres Teamsters arrive à échéance et sera renégociée cet automne, donnant aux chauffeurs et aux débardeurs de TST-CF Express l’occasion de se pencher sur de nouveaux enjeux et d’améliorer davantage leurs conditions de travail.

Les travailleurs de Canadian Freightways sont membres des Teamsters depuis plus de 67 ans. Les militants syndicaux de l’entreprise se sont battus pour améliorer et protéger les conditions de travail dont jouissent maintenant les employés de TST-CF Express. « Reconnaissons leurs efforts et honorons leur parcours, tout en continuant de bâtir sur ce qu’ils nous ont légué en tant que Teamsters », a ajouté Stan Hennessy.

Être un Teamster, c’est pouvoir compter sur des représentants syndicaux visibles et accessibles sur les lieux de travail. Le syndicat des Teamsters est un chef de file en matière de protection de ses membres : il défend leurs griefs, établit des précédents et négocie des conventions collectives de premier plan dans le secteur des transports et au-delà afin de s’assurer que les travailleurs sont toujours traités équitablement. 

« Cela a été très inspirant de voir des sections locales et des membres des Teamsters de partout dans l’Ouest canadien faire front commun pour protéger les conditions de travail chez TST-CF Express. Maintenant, il est temps de se retrousser les manches et de travailler ensemble pour renouveler la convention collective et continuer à promouvoir les intérêts de nos membres », a déclaré le président de Teamsters Canada, François Laporte.

Les Teamsters représentent les intérêts de quelque 125 000 membres au Canada. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord. Visitez teamsters.ca pour plus de renseignements, suivez-nous sur Twitter @TeamstersCanada et joignez-vous à nos amis sur Facebook à www.facebook.com/TeamstersCanada

-30-

Renseignements:
Christopher Monette
Directeur des affaires publiques
Teamsters Canada
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca