En septembre 2015, Teamsters Canada a lancé une campagne nationale sur les médias sociaux intitulée Rendre obligatoire afin de convaincre le Parlement canadien de rendre obligatoires la sensibilisation et le soutien en matière de santé mentale en milieu de travail.

L’arrivée de la pandémie de COVID-19 a bouleversé nos vies de façon importante. Cette terrible épreuve exige de nous une adaptation rapide à un phénomène hors de l’ordinaire. Qui aurait cru un jour que nous allions faire face à une telle crise mondiale?

Avec l’arrivée de l’automne et de ses températures plus froides, les heures d’ensoleillement diminuent et nous nous isolons de plus en plus dans nos maisons. Par conséquent, l’anxiété et la détresse liée au coronavirus nous rentre dedans.

Il est donc normal de se sentir plus seul, plus déprimé, souvent anxieux ou même dans certains cas en détresse! Mais il ne faut pas hésiter à demander de l’aide, que ce soit de nos proches, de nos amis ou à des professionnels de la santé.

Avoir des problèmes de santé mentale n’est pas un signe de faiblesse ou d’échec. Cela veut tout simplement dire qu’on a besoin de soutien et qu’il ne faut surtout pas hésiter à aller en chercher là où il est disponible. 

Si vous vous sentez en difficulté, sachez que des ressources existent et qu’elles sont prêtes à vous aider et à vous guider :

Ligne québécoise de prévention du suicide: 1 866 APPELLE (277-3553)

Services de crises du Canada : 1 833 456-4566 ou crisisservicescanada.ca

François Laporte
Président de Teamsters Canada
Vice-président de la Fraternité internationale des Teamsters