Laval, 21 mars 2021 — Les 270 travailleurs et travailleuses de Veolia nettoyage industriel entreprennent une journée d’étude dès demain matin (lundi 22 mars) à compter de 5 h. Des lignes de piquetage seront érigées pour 24 heures devant toutes les places d’affaires de la compagnie au Québec, notamment au 1705 3e Avenue à Pointe-aux-Trembles où le porte-parole du syndicat des Teamsters sera disponible pour des entrevues.

Veolia est une entreprise européenne qui offre notamment des services de pompage, de nettoyage de réservoirs et de décontamination chimique au Québec et ailleurs dans le monde. Le travail de ses salariés-ées est essentiel pour la protection de l’environnement lors de déversements de produits chimiques, entre autres.

Les membres de la Section locale 1791 du syndicat des Teamsters chez Veolia veulent ainsi exprimer leur désaccord en rapport avec les offres patronales déposées devant un conciliateur le 18 mars dernier. 

« Avec un mandat de grève très fort qui a été donné par les membres à leur syndicat, l’employeur aurait tout intérêt à retourner négocier sérieusement, met en garde le président canadien des Teamsters, François Laporte. Ces hommes et ces femmes méritent mieux que ce qui leur a été proposé, surtout compte tenu du fait que leur boulot est exigeant physiquement, parfois même dangereux. »

En effet, quatre-vingt-dix-huit pour cent des membres de la Section locale 1791 qui ont participé au vote ont donné un mandat de grève à leur comité de négociations il y a quelques semaines.

« Il nous apparaît que l’employeur veut modifier la semaine de travail de manière à désavantager les salariés-ées, analyse le président de la Section locale 1791, Chris Ashford. Les reculs qu’ils subissent sur les clauses normatives et salariales sont inacceptables. »

Les travailleurs et les travailleuses jugent donc les dernières offres patronales « insultantes », en plus d’être incomplètes.

Cette journée d’étude, d’une durée de 24 heures, est un avertissement lancé aux dirigeants de Veolia. Une grève générale illimitée pourrait être déclenchée à tout moment au cours des prochaines semaines.

Le syndicat des Teamsters représente les intérêts de 125 000 membres au Canada. Ils et elles sont affiliés-ées à la Fraternité internationale des Teamsters, dont l’effectif syndical est de 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

Renseignements :
Stéphane Lacroix, directeur des Communications et des Affaires publiques
Portable : 514 609-5101
slacroix@teamsters.ca