Laval, QC, le 19 avril 2021 – Le président national de Teamsters Canada, François Laporte, a fait les commentaires suivants au sujet du budget fédéral présenté aujourd’hui : « Je suis ravi qu’Ottawa continue de soutenir les travailleur·euses et rejette la politique d’austérité. Depuis le début de la pandémie, les dépenses gouvernementales sont la seule chose qui maintient à flot des millions de Canadien·nes. Il serait cruel et totalement insensé d’abandonner nos concitoyen·nes à ce moment critique. » 

« L’application du modèle québécois de garderie au reste du pays est l’une des plus grandes victoires pour les travailleur·euses et la classe moyenne depuis les soins de santé universels. Nous sommes impatients de connaître les détails de ce nouveau programme. Nous devons nous assurer que les familles de tous types, ainsi que les femmes en particulier, peuvent réaliser leur plein potentiel économique. L’époque où un seul revenu suffisait à faire vivre une famille est révolue et il est grand temps que le gouvernement reconnaisse que les parents ont plus que jamais besoin de soutien. » 

« La pandémie a mis en évidence une incroyable pénurie de soins de longue durée. Nos aîné·es, et les héros de première ligne qui s’occupent d’eux, méritent beaucoup mieux. Nous exhortons le gouvernement à développer le plus rapidement possible des standards en ce qui concerne les soins de longue durée pour que l’argent alloué puisse être utilisé le plus rapidement possible. Nous devons améliorer le sort de nos aîné·es et les conditions de travail de ceux et celles qui prennent soin d’eux. »

« Les investissements dans les infrastructures vertes contribueront aussi à remettre les Canadien·nes au travail tout en plaçant le pays sur la bonne voie pour l’avenir. L’argent dépensé dans des domaines comme le rail et l’énergie propre se traduit directement par de bons emplois verts. » 

« Enfin, les améliorations apportées aux conditions de travail au niveau fédéral représentent un pas dans la bonne direction. Le nouveau salaire minimum fédéral de 15 $ l’heure permettra d’aligner les salaires de nombreux travailleur·euses fédéraux sur certaines exigences provinciales en matière de salaire minimum. Nous saluons également les modifications tant attendues des règles relatives à l’inversion des contrats, en vertu desquelles les travailleur·euses n’ont plus à subir des baisses de salaire et de conditions de travail chaque fois qu’un nouveau fournisseur est engagé dans la juridiction fédérale. »

Les Teamsters représentent les intérêts de quelque 125 000 membres au Canada. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord. Visitez teamsters.ca pour plus de renseignements, suivez-nous sur Twitter @TeamstersCanada et joignez-vous à nos amis sur Facebook à facebook.com/TeamstersCanada

-30-

Renseignements:
Christopher Monette
Directeur des affaires publiques
Teamsters Canada
Portable : 514-226-6002
cmonette@teamsters.ca